2013-2014 : 1ère vague d’enquête

Méthode et préparation d’ELAP

Comment les jeunes sont-ils sélectionnés ?

Pour mener cette étude, l’INED a tiré au hasard un échantillon représentatif parmi l’ensemble des jeunes de 17 à 20 ans, actuellement pris en charge par les 7 Départements associés à l’enquête.

Cet échantillon aléatoire (c’est-à-dire tiré au hasard) permet au final de bien représenter toutes les situations et assure que chaque jeune a la même « chance » d’être contacté et de participer à l’enquête, qu’il soit :

  • en études, en emploi, en attente ou en recherche de formation ou d’emploi,
  • accueilli(e) récemment ou de longue date en protection de l’enfance,
  • né(e) en France ou dans un autre pays,
  • en famille d’accueil, chez un tiers digne de confiance, en foyer, en appartement ou à l’hôtel,
  • dans le Nord-Pas-de-Calais, l’Ile-de-France ou toute autre région de France métropolitaine,
  • une fille ou un garçon !...

Chacun compte ; il n’y a pas de jeunes plus intéressants que d’autres ! 

ELAP : Pourquoi participer ?

Pourquoi participer ?

L’expérience et l’avis de chacun sont importants pour représenter toutes les situations! Par exemple, si seuls les jeunes en famille d’accueil participent, on ne saura rien de ceux qui vivent actuellement en foyer, en appartement autonome ou à l’hôtel. Or, leurs conditions de vie, leurs expériences, et leurs difficultés peut-être, sont différentes.

Pour que l’étude soit représentative et que ses résultats soient fiables, il est important que chacun ait la possibilité de participer. 

Enfin, participer librement à une recherche est aussi un apprentissage, une expérience et une reconnaissance d’autonomisation.